Jeune femme heureuse et ensuite triste

Tu étais dehors à la sortie ouest du métro Sherbrooke. Quand je suis passé la première fois vers 20h-20h30, tu étais debout en jupe ou robe et tu semblais attendre quelqu’un. Tu semblais heureuse et bien. Quand je suis repassé vers 22h30, tu étais encore dehors, mais cette fois tu étais assise dans un escalier, la tête reposant sur tes bras et tu semblais pleurer. Un homme semblait attendre près de toi… J’ai fait le tour de l’institut d’hotellerie et je suis repassé devant toi. Tu semblais avoir beaucoup de peine et le monsieur attendait toujours à quelques pas de toi.

Je n’ai pas osé aller te demander si tout allait bien. Je me suis dit que tu vivais peut-être une chicane de couple. J’aimerais te connaître et discuter avec toi si tu veux. Je t’ai trouvée très belle et tu m’as semblé très sympatique.

    Détails

  • Métroorangeà Sherbrooke.
  • Une rencontre faite le 15 avril 2014.
  • Rédigé par un homme pour une femme.
  • Publié le mardi 15 avril.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.